La sophrologie telle que je la conçois.
La sophrologie est à mon sens une technique qui tend à harmoniser le corps et l’esprit par un travail au quotidien et par une prise de conscience de son être et de l’instant présent. Mais plus qu’une thérapie elle est un art de vivre et une philosophie.
Notre esprit est comme un jardin en friche avec ses mauvaises herbes qui l’ont envahi au fil du temps, avec des racines qui s’entremêlent se mélangent et se renforcent.
Pour retrouver un équilibre et une paix intérieure, il va falloir défricher ce terrain, le nettoyer, extirper toutes ces mauvaises herbes une à une pour enfin obtenir un terrain propre et fertile.
Mais avant d’entreprendre ce travail, il est essentiel d’en reprendre possession, de le sentir vivre, de l’écouter, de le ressentir.
Une fois ce travail terminé, nous pouvons replanter de belles fleurs, de beaux arbres aux splendides ramures, d’y installer mille couleurs et senteurs, tous ces moments de vie qui constituent le bonheur.
 Comment y parvenir :
Imaginez-vous empruntant un chemin qui conduit vers la sérénité, le sophrologue est là pour vous guider sur ce chemin, pour vous tirer les épines du pied et pour vous apprendre à éviter les embuches, un temps seulement, jusqu’au jour où vous serez prêt à  le suivre par vous-même.
Mais tout ceci n’est qu’une métaphore, le travail est beaucoup plus complexe que ça, mais rassurez-vous, chacun d’entre nous est capable d’y parvenir pour peu que sa motivation soit intacte.
Il est bon de savoir qu’entreprendre un travail sur soi peut conduire à un mieux-être et une joie de vivre mais que nous restons avant tout des êtres humains avec nos doutes et nos faiblesses, c’est ce qui fait la beauté de ce que nous sommes.